Bienvenue sur le site De Mongochy - éleveur de trotteurs

Trotteurs de légende : rendons leur hommage !

Nos trotteurs de course sont à l’honneur sur Mongochy et commence à briller sur les champs de courses à notre plus grande satisfaction et ceux de leurs propriétaires. Mais nous avons pensé, qu’il serait bien de parler des trotteurs de légende qui doivent tenir une place légitime sur un site de vente de trotteur de course comme le notre !

C’est la disparition d’ »Ourasi » si soudaine et si normal compte tenu de son âge qui nous a fait réagir. Parlons donc de trotteurs de légende car il ne sont pas très nombreux à être rentré dans l’histoire des courses hippiques. Nous aurons forcément une mention toute particulière pour « Ourasi » qui nous a tellement fait vibré avec ses quatre victoires aux Prix d’Amérique !

Le trotteur « Ready Cash »

Ready Cash est né le 20 mai 2005 de « Indy de Vive » par « Kidéa » et de par le père de mère « Extrême Dream ». le trotteur « Ready Cash » est un trotteur français bai foncé qui débute en 2007 par un très bonne qualification à Grosbois (1’21″1) pour ses deux ans. Dans le même année, suite à sa qualification, il remporte coup sur coup deux courses qui va le propulser sur le devant de la scène mythique des champs de course de Vincennes ! Alors qu’il avait course gagnée, il se fait disqualifier devant le poteau d’arrivé ! Cela ne pouvait que présumer la naissance d’un très grand trotteur, car il remporte le « Critérium des jeunes », course de Groupe réservée aux chevaux de 3 ans, (hongres exclus) ainsi que le Prix Marcel Laurent et le Prix Octave Douesnel lors de la saison suivante (2009-2010).

Le premier grand rendez vous de « Ready Cash » pour rentrer dans le cercle restreint des étoiles des trotteurs est bien sur le Prix d’Amérique. Malheureusement pour sa première participation, « Ready Cash » sera à la faute !. C’est l’année suivante que « Ready Cash » prendra sa revanche et signera sa plus belle victoire et enfin monter sur la plus haute marche du podium de Vincennes pour le prix d’Amériques. Cette même saison (2010-2011), il réalise le grand Prix de France, et confirme ainsi son leadership avec un chrono de 1’10″3 et rentre ainsi dans le cercle des Onze chevaux a avoir réalisé le doublé.

2012 va signer un coup d’éclat que seul le grand et majestueux « Ourasi » avait réalisé ! Préparant les quatre courses préparatoires au Prix d’Amérique (Prix de Bretagne, Bourbonnais, Bourgogne et Belgique), il va s’imposer dans trois d’entre elles. Agé de 7ans, « Ready Cash » est toujours un champion de tallent et s’exprime tout de même en 2013 par un prix de France et une deuxième place au Prix d’Amérique

 

 

Le trotteur « Tidalium Pelo »

Tidalium Pelo » est le « le diable noir », trotteur français de robe noir intense et surgit lorsque l’on ne l’attend pas : un vrai régale pour le yeux des amateurs de chevaux de courses. de « Jidalium » et de « Hase Williams » par la mère, « Tidalium Pelo » à un palmarès impressionnant et fait parti du cercle fermé des trotteurs ayant fait le doublé du prix d’Amérique (1971 – 1972).

Doué pour le trot monté, sa carrière est couronnée de nombreux succès dans plusieurs classiques entre 1967 et 1972 comme par exemple le prix Cornulier ou encore le fameux prix de France.

 

Le trotteur « Idéal du Gazeau »

Idéal du Gazeau est né en 1974 de « Alexis III » par la mère « Venise du Gazeau ». C’est un trotteur de très petite taille, et portera le surnom de « petit bonhomme ». Petit !, non un GRAND trotteur car il remportera toutes les courses majeures et règnera comme un roi sans partage sur les champs de course entre 1977 et 1983.

« Idéal du Gazeau » a remporté deux Prix d’Amérique (1981-1983) et à 5 participations à la grande épreuve de Vincennes. C’est en 1979 pourtant âgé que de 5 an, jugé trop jeune par les spécialistes des courses hippique, qu’il va surprendre et tenir en haleine les turfistes jusqu’au bout de la course ! Une course qui est restée dans les mémoires car le trotteur « Fakir du Vivier » était de la partie. Il ne gagna pas la grande épreuve de Vincennes coiffé sur le poteau par « High Echelon ».

Le trotteur « Général du Pommeau »

Le trotteur « Général du Pommeau » dit le « Général aux pieds nus » (Trotteur déferré) est un mal Bai né en 1994 par « Sebrazac » et par la mère « Actrice du Pommeau » à plus d’une centaines de course à son actif pour 43 victoires et plus de 3 000 000 d’euro de gain avec un meilleur temps attelé de 1’10’7.

Dès le débourrage, il montre des qualités indéniables d’un bon trotteur. A sa première course, il résume parfaitement son potentiel de très grand champion des champs de course et remporte aisément en surclassant ses adversaires au critérium des Jeunes. Toutes les classiques y passeront sauf une course ! ce qui fait de lui un phénomène à par entière.

C’est en toute logique qu’il se présentera à Vincennes et cela 5 fois et le remportera en 2000 et de forte belle manière car il descendra sous la barre mythique des 1’13. Dans le groupe 1, il remportera tout de même la prestigieuse course du prix de paris, ou encore le prix René Ballière, le critérium des 5ans et bien d’autres encore.

L’étoile des trotteurs « Ourasi »

On se devait de terminer notre article sur les légendes du Trot par l’étoile des trotteurs français : le grand « Ourasi » dit le « roi fainéant ».

Mal alezan brulé né en 1980 part « Greyhound » et par la mère « Fleurasie » n’a pas le profil et les qualités d’un futur champion des champs de course. pourtant, « Ourasi » va devenir l’étoile des trotteurs français avec un palmarès jusque là inégalé :
4 prix d’Amérique avec un triplé consécutif doublé d’un triplé consécutif les mêmes années du grand prix de France (1986 – 1987 – 1988), Invaincu sur plus de 500 jours durant la saison 1986, De nombreuses victoires en Groupe 1 & 2 (Prix René Ballière – Prix de l’Atlantique – Prix de Paris ….)